Océans en santé. Communautés en santé
A B C

Le plan d’expansion de Kinder Morgan

Kinder Morgan's Trans Mountain pipeline and tanker route

En 2005, la compagnie Kinder Morgan achète la pipeline Trans Mountain qui s’étend d’Edmonton, en Alberta, à Burnaby en Colombie-Britannique.  Et puis en 2011, la compagnie annonce un projet d’expansion qui permettra d’augmenter la capacité de production en ajoutant une pipeline parallèle à celle déjà existante.  Un an plus tard, elle augmente la capacité de production à 890,000 barils de pétrole par jour.

La pipeline originale avait été construite en 1953 sans aucune consultation publique ou environnementale. Et encore en 2006, la compagnie décida d’expédier du dilbit (bitume dilué) et d’autres produits pétroliers bruts et raffinés dans la pipeline sans aucune forme de consultation.

Le dilbit est un mélange de sables bitumineux et d’un produit dérivé de la production du gaz naturel qu’on appelle condensat. Ce condensat est un sous-produit hautement volatile, susceptible d’exploser et de dégager des vapeurs nocives (sulfure d’hydrogène) et cancerigène (toluène et benzène). Personne n’est interessé à ce qu’il y ait une fuite de ces substances dans leur cour arrière et pourtant c’est là que l’emplacement de la pipeline pourrait éventuellement se trouver car on ne connait pas vraiment son emplacement.

Le plan d’expansion proposé par Kinder Morgan suscite les mêmes objections que celles d’Enbridge, mais avec l’ajout d’un grand centre urbain entouré de montagnes dans son scénario possible de fuite de pétrole.

Si ce projet est accepté, le trafic de la baie de Burrard grossirait exponentiellement; à plein rendement, le terminal maritime de Westridge pourrait éventuellement accueillir plus de un super-pétrolier par jour. Le passage du pont de Second Narrows serait creusé plus profondément pour faciliter l’accès aux super-pétroliers dans la baie de Burrard.

Avec ces deux projets, Enbridge et Kinder Morgan, un total de 700 excursions par ces super-pétroliers dérangeraient annuellement les eaux à l’Ouest de la côte de la Colombie-Britannique.

Nos campagnes: